Nouvelles récentes

25
août
2016
SKF augmente sa capacité logistique avec le système « goods-to-man » d'Egemin Handling Automation
News22
La multinationale suédoise SKF est l'un des plus grands acteurs mondiaux en matière de roulements. SKF a récemment automatisé le stockage et la préparation de ses produits « légers / compacts » dans son centre de distribution européen situé à Tongres. À cet effet, Egemin, qui avait déjà procédé avec succès à une modernisation de l’entrepôt avec des rayonnages en hauteur, a complété ce dispositif avec un système de stockage miniload dans le nouvel entrepôt du centre de distribution de SKF. Grâce à ce nouveau système, SKF peut organiser la logistique de ses produits comme les roulements, les lubrifiants et les joints d'étanchéité de manière plus efficace et plus économique. Elle est également prête pour absorber la croissance des ventes liées à l'e-commerce. L'installation complète a été mise en service antérieurement cette année.

Prête pour l'avenir

À la demande de SKF, Egemin a émis quelques propositions quant aux concepts possibles. « Au départ, l'objectif était de tout regrouper dans l'entrepôt existant, » explique Éric Coenen, sales manager chez Egemin. « Cet entrepôt était cependant limité par ses dimensions. Après une étude approfondie, SKF a décidé de construire un nouvel entrepôt équipé d'un système miniload pour répondre aux objectifs de croissance. »

« Le nouveau bâtiment peut contenir cinq transstockeurs miniload, mais quatre seulement ont été installés pour l'instant. Il y a donc de l'espace pour s'agrandir, » explique Éric Coenen. « Les plateaux supportent jusqu'à 50 kilogrammes. En réalité, les rayonnages ont été conçus pour supporter des charges encore plus lourdes. Grâce à quoi, SKF pourra stocker des produits plus lourds dans le système miniload. Enfin, le nouveau système permet de livrer très rapidement. »

Logiciel adapté pour de meilleures performances

Le cahier des charges de SKF contenait une description claire du concept ainsi que les capacités prédéfinies. Il fallait par exemple réaliser 400 pickings par heure aux postes de préparations de commande.

Pour satisfaire à toutes ces exigences, Egemin s'est basée sur son expertise des environnements industriels et a effectué d'autres modifications. « Le logiciel de gestion d'entrepôt (WMS) détermine toujours les performances d'un système, car il commande les machines qui exécutent les actions, » affirme Éric Coenen. « Pour la commande du système miniload et atteindre la capacité souhaitée, on a utilisé notre logiciel de commande de l'entrepôt E'wcs (une composante de notre logiciel de gestion d'entrepôt E'wms®). En collaboration étroite avec le fournisseur WMS standard de SKF, Consafe Logistics, nous avons alors développé l'interface entre notre E'wcs et le logiciel Astro WMS. La gestion des stocks est toujours gérée par le WMS d’origine. Enfin, nous avons également modifié l'agencement de la zone située en amont du système de transport qui se charge de l'entrée et de la sortie des produits. »

De grandes attentes comblées

Pour Egemin, l'installation du système miniload chez SKF présentait quelques défis. « Nous avions déjà mené à bien un projet de modernisation chez SKF, » explique Éric Coenen. « Cela mettait immédiatement la barre très haut pour notre chef de projet. Normalement, SKF ne travaille qu'avec des fournisseurs internationaux. C'était le premier projet de ce type au sein du groupe SFK, mais tout s'est bien déroulé. Il est possible que nous appliquions cette méthode à d'autres sites, » conclut Éric Coenen.

Téléchargez des images du projet ici
 


Tags contextuels


Recevez notre newsletter
Liens intéressants
Actualités & Evénements
  •