Archives des nouvelles 2013

12
juin
2013
Les systèmes de changement de palettes augmentent la sécurité des produits Handling Automation
news-palletexchange12
La sécurité des produits représente un facteur important tant dans l’industrie alimentaire que dans l’industrie pharmaceutique. À cet égard, tous les détails doivent être pris en compte mais l'attention doit continuer à se porter sur l'efficacité de la production. Suite à des problèmes récents de contamination de produits par des désinfectants au niveau des palettes, bon nombre d’entreprises du secteur pharmaceutique ont interdit l'utilisation de palettes en bois dans leur production. Au sein de la production, elles prescrivent des palettes en plastique mais le transport depuis les fournisseurs et vers les utilisateurs finaux s'effectue généralement encore sur des palettes en bois. Egemin Automation propose une solution grâce aux systèmes automatiques de changement de palettes.

ISPM 15

Pour le transport de produits pharmaceutiques et de produits alimentaires sur des palettes en bois, il existe une réglementation internationale définie dans la norme internationale ISPM15 de mesures phytosanitaires. La norme ISPM15 (« International Phytosanitary Measure 15 ») a été rédigée par la convention internationale pour la protection des végétaux (une division de la FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) en mars 2002 et adaptée en 2006.

La norme ISPM15 stipule que les palettes doivent être traitées à haute température ou au moyen d’un désinfectant afin de tuer, entre autres, les parasites du bois. Les désinfectants tels que le bromure de méthyle, peuvent toutefois contaminer les palettes et sont, au sein des pays membres de l’UE, entretemps interdits comme fumigant pour les conditionnements en bois.

Palettes en plastique, une bonne alternative

Le plastique constitue une alternative au bois. Il ne rouille pas et résiste à l’humidité, à la graisse et à la plupart des acides et produits chimiques. Les palettes en plastique sont faciles à nettoyer, ont des bords lisses et sont insensibles à la vermine. Elles sont hygiéniques et conviennent idéalement pour une utilisation dans la production d’aliments, de boissons et de produits pharmaceutiques. Dans de nombreux cas, les matières premières sont cependant livrées à l’usine sur des palettes en bois et l’expédition des produits finis vers le client final, tels les centres de distribution et les détaillants, s’effectue, elle aussi, en général sur des palettes en bois pour des raisons de coûts.

Le système automatique de changement de palettes accroît l’efficacité

L’interdiction interne des palettes en bois dans les entreprises exige une nouvelle approche des flux de matières premières, de produits semi-finis et de produits finis. Les produits entre la production et la distribution doivent donc être transbordés d’une certaine façon. Le transbordement manuel des palettes est une tâche fastidieuse et coûteuse. Les systèmes automatiques de changement de palettes, éventuellement avec un système d’entrée et sortie automatique, constituent une solution plus économique.

Il s’agit en réalité de deux installations de changement : une échangeuse bois-plastique pour le flux entrant (du magasin de stockage vers la production) et une échangeuse plastique-bois (pour le flux sortant de la production vers le magasin de distribution). Il faut en outre prévoir des zones tampons pour les piles de palettes en plastique et en bois, et un chariot de transfert central qui transporte respectivement les palettes en plastique et en bois vers les zones tampons pour les redistribuer ensuite vers les installations de changement. Par installation, on compte également les convoyeurs d’entrée et de sortie de palettes chargées, pour les produits finis, avec étiqueteuse automatique. Ces convoyeurs sont reliés au transport de palettes entre l’installation de changement et le magasin (automatique) de stockage et de distribution.. Ce processus peut être automatisé de manière flexible grâce aux AGV (chariots autoguidés) qui font en sorte que le sol autour de l’installation reste dégagé et que toute pression due au transport par chariot soit évitée.

Une solution unique

La solution d’Egemin est unique car son système d'échange permet de traiter 5 types de palettes différents et d'intégrer la redondance de telle sorte que l’échangeuse de sortie puisse également être utilisée pour le flux entrant de palettes. L'acheminement vers la production est ainsi toujours garanti.


Recevez notre newsletter