Archives des nouvelles 2014

6
juin
2014
Nouvelles projets de commande à distance Infra Automation
afstandsbediening-brussel-schelde11
La division Infra Automation d’Egemin s’attache actuellement à plusieurs gros projets d’infrastructure dans le cadre desquels elle centralise la commande à distance des ponts pour le trafic ferroviaire et la navigation afin d’assurer une circulation plus fluide. Sa tâche consiste à rénover les composants électromécaniques des ponts ou à installer un tout nouveau système de commande. Le gestionnaire flamand des cours d’eau Waterwegen en Zeekanaal et le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire Infrabel représentent à cet égard les principaux donneurs d’ordre.

CENTRALISATION POUR UN TRAFIC FLUVIAL FLUIDE

Egemin a récemment reçu la commande de développement d’un système de commande à distance pour les ponts sur le Canal maritime de Bruxelles à l’Escaut et pour les ponts et écluses sur le canal Louvain-Dyle. Dans un premier temps, la société a dressé l’inventaire de tous les composants existants. Lors d’une deuxième phase, Egemin assurera la mise à niveau de la technologie des salles de contrôle vieilles de dix ans. « Une telle inventorisation de l’infrastructure existante implique que nous pouvons élaborer des solutions d’entretien efficaces », explique Tom Haesebrouck, chef de projet chez Egemin. « Nous obtenons de cette manière un bon aperçu de la disponibilité de l’installation, ce qui nous permet d’éviter les défaillances ultérieures grâce à un entretien préventif ».

Par la centralisation de la commande des ponts et écluses, cet entretien s’effectue de manière beaucoup plus rapide et claire, ce qui permet à la navigation d’assurer des délais de livraison plus serrés. Lors d’une phase antérieure, le donneur d’ordre Waterwegen en Zeekanaal a également intégré la commande à distance sur le canal Bruxelles-Charleroi. Les écluses de Lembeek, Hal, Lot et Ruisbroek peuvent être commandées de manière centralisée depuis la salle de contrôle de Lembeek. Egemin a décroché le projet d’une valeur de deux millions d’euros grâce à sa proposition novatrice et son prix intéressant. « Nous avons clôturé l’ensemble du projet quatre mois plus tôt que le délai initialement prévu. Un bel exploit », déclare Tom Haesebrouck.

PROTECTION CONTRE LES INONDATIONS

Egemin a combiné le projet de commande à distance le long du canal Bruxelles-Charleroi avec l’adjudication portant sur le contrôle du niveau d’eau le long de ce même canal. L’adjudication fait partie d’une série de mesures qui ont été adoptées à la suite de l’inondation exceptionnelle autour du canal. Grâce au contrôle automatique, le gestionnaire des cours d’eau peut enregistrer de manière constante les niveaux d’eau en différents points le long du canal et réguler, si nécessaire, l’alimentation et l’évacuation.

IMPLÉMENTATION DU SYSTÈME CENTRAL DE COMMANDE

Le troisième projet d’infrastructure qu’Egemin réalise actuellement pour Waterwegen & Zeekanaal consiste en la rénovation électromécanique des trois ponts sur le canal Plassendale. Ici aussi, une commande à distance a été demandée et ce, pour onze ouvrages d’art (terme désignant les ponts et écluses) le long du canal Plassendale et du canal Gand-Ostende. Les onze ouvrages d’art bénéficieront d’un tout nouveau système supérieur de commande à distance de manière à pouvoir les commander depuis un point central. La commande des ponts et écluses s’effectuera de manière parfaitement coordonnée et claire. Le montant du contrat s’élève à un million et demi d’euros.

À Audenarde, Egemin Automation installe une commande à distance semblable pour le pont levant existant. Egemin assure en outre la complète rénovation des composants électromécaniques.

COMMANDE RÉVISÉE DES PONTS FERROVIAIRES

Infrabel, aussi, apprécie les avantages de la commande à distance des ponts ferroviaires. À Dudzele, Egemin rénovera l’ensemble de la commande électrique du pont ferroviaire ainsi qu’une partie des composants hydrauliques. Lors d’une phase antérieure, les commandes ont été rénovées sur les ponts ferroviaires de Boom, Willebroek, Ruisbroek et sur le Wiedauwkaai à Gand. Grâce à la révision des différentes commandes, Egemin peut facilement installer un système de commande à distance à partir d’un point central. Le montant du contrat s’élève à 3,8 millions d’euros. « La collaboration avec Infrabel se déroule si bien qu’Egemin entretient pratiquement tous les ponts ferroviaires flamands pour les trains de passagers », conclut Koen Cools, chef de projet chez Egemin.

Cliquez ici pour télécharger des photos des projets de commande à distance des écluses.


Recevez notre newsletter