Archives des nouvelles 2015

19
août
2015
DKF choisit pour des AGV d'Egemin Handling Automation
DKF-Egemin-AGV-system2
L'usine de bouchons Arthur Linck GmbH située à Delmenhorst (DKF) produit, en trois équipes, jusqu'à 5 000 capsules par minute. Un volume qui ne peut être atteint que grâce à un processus de production structuré. Afin d’anticiper la croissance de son activité, la société DKF a opté pour une solution d'automatisation d'Egemin Automation.

L'intégrateur de systèmes a mis en oeuvre un système de chariots AGV sans conducteur pour acheminer les conteneurs grillagés, les octabins et les cartons, vides et remplis, à leur point de destination. L'entreprise DKF peut ainsi encore augmenter son volume de production, bénéficier de processus intelligibles, et les clients, en grande partie des brasseries, sont livrés en temps voulu.

AUTOMATISATION POUR UN FLUX DE PRODUITS STRUCTURE ET SUR

« L'objectif de l'automatisation consistait essentiellement à obtenir un flux de matériaux structuré, sûr et clair.  La solution d'Egemin a plus que rempli cet objectif », explique Edgar Linck, gérant-associé de l'usine de bouchons de Delmenhorst. Appartenant à la troisième génération, il dirige, avec son frère Andreas, l'entreprise familiale fondée en 1924. Les AGV ont pour mission d'acheminer les conteneurs vides vers l'un des postes de remplissage et d'enlever les conteneurs remplis depuis les machines de production. Chaque machine produit actuellement entre 3 000 et 5 000 capsules par minute. Un conteneur grillagé ou un octabin peut contenir entre 330 000 et 370 000 capsules.

Chaque AGV est donc en mesure de transporter jusqu'à une tonne de matériel de l'installation de remplissage. De là, les produits sont transportés vers une station centrale nouvellement aménagée où les articles sont contrôlés, fermés de manière hygiénique et étiquetés. Enfin, les AGV transportent les conteneurs vers l'entrepôt voisin. Pendant les phases de repos, les chariots se rechargent automatiquement.

CHARIOTS HYBRIDES POUR UNE COORDINATION SURE

Les AGV sont commandés de façon hybride. En d'autres termes, à tous les endroits où les réflecteurs sont accessibles aux scanners des AGV, la commande s'effectue par laser. En revanche, dans l'entrepôt où l'accès aux réflecteurs risque d'être entravé, par exemple, par des conteneurs empilés, des aimants sont installés dans le sol.

Au final, l’entreprise familiale bénéficie non seulement de processus de production transparents et intelligibles mais peut également augmenter la disponibilité de ses machines. « Cette modernisation a également été accueillie de manière positive par nos clients. Car de cette façon, nous contribuons aussi au respect des normes alimentaires », résume Edgar Linck.


Tags contextuels


Recevez notre newsletter
Téléchargements