Archives des nouvelles 2016

27
janv.
2016
Système de stockage avec des chariots de STILL pour BASF France Handling Automation
Website-BASF2
Egemin Automation a mis en service un système de stockage et de distribution chez BASF France pour la manutention automatisée des flux de palettes et de cartons sur le  site de Breuil-le-Sec près de Clermont de l’Oise. Le système intègre des racks à palettes classiques, des convoyeurs à rouleaux, un transstockeur miniload et deux chariots tridirectionnels de STILL automatisés par Egemin. La particularité essentielle de cette installation est que tous les flux sont automatisés et pilotés sans aucune intervention humaine, ce qui pour l’industriel représente une avancée majeure en termes de sécurité.

A ce jour, le site est en pleine phase de montée en puissance, et sa capacité devrait atteindre 2500 cartons préparés sur 2 postes, soit 14h. Enfin l’installation a pu être réalisée sans arrêt de la production. Avec ce système, BASF dispose d’un hub central en France dont les infrastructures et les équipements pourront absorber l’augmentation de la production.

CONTRAINTES DE PRODUCTION

Implantée dans l'Oise, au Nord de Paris, BASF France - Division Coatings fabrique, développe et commercialise des peintures et vernis principalement destinés au secteur automobile. Ce site, le plus grand de France pour BASF, emploie plus de 500 personnes. Ici sont développées, produites et commercialisées les peintures et vernis pour carrosserie et réparation automobiles ainsi que pour les constructeurs et équipementiers automobiles. Plus de 70 % de la production part à l'export.

Pour BASF, la sécurité des collaborateurs, la prévention des risques, et la protection de l’environnement et des ressources figurent en première place des préoccupations de la direction. C’est donc dans ce contexte, que la division Coatings de BASF France a lancé une première étude portant sur l’automatisation de ses processus intra-logistiques, laquelle peut prendre des formes variées, et toute la difficulté réside dans le choix de la bonne combinaison.

LES FLUX INTRALOGISTIQUES

Les peintures sont conditionnées en pots de 0.5 litre, 4 litres ou 5 litres et mis dans des cartons. Elles sont stockées en palettes mono-référence dans des racks à palettes grâce à deux chariots tridirectionnels MX-X de STILL (la société soeur d’Egemin) – qu’Egemin a muni d’un pack d’automatisation. Le palettier dispose d’environ 3500 emplacements palettes.

Certaines commandes de palettes entières sont directement extraites du palettier par ces mêmes AGV. Les autres commandes multi-références sont acheminées par les AGV vers un robot de dépalettisation puis rejoignent le transstockeur miniload où sont rangés quelques 14 000  cartons. Un second robot de palettisation recompose les palettes hétérogènes.

CAPACITE ET EXPERIENCE

Parmi les différentes propositions que BASF a examinées, la proposition d’Egemin se distinguait par la capacité et l’expérience des équipes dans l’intégration et la synchronisation d’équipements intralogistiques, qui suppose une grande maîtrise dans l’interfaçage et le pilotage des équipements entre eux, qu’il s’agisse de la transitique, de la robotique ou de l’informatique.

D’autre contraintes, comme l’impossibilité de modifier en profondeur la dalle et l’infrastructure du bâtiment ont obligé Egemin à faire preuve d’ingéniosité.
Enfin le classement Seveso du site imposait des règles de sécurité très strictes nécessitant la mise en place d’équipements spécifiques comme, par exemple, des explosimètres embarqués sur les AGV, pour détection de fuite éventuelle de vapeurs de solvants.

Des images du système sont disponibles sur ce lien.


Tags contextuels


Recevez notre newsletter